L’Etat camerounais investit 10 milliards FCFA dans la construction de la 10ème usine d’égrenage à Sodecoton

0
39

(Affaires au Cameroun) – Le ministre de l’Agriculture, Gabriel Mbairobe, a posé la première pierre de l’usine d’égrenage de coton à Gouna dans le nord le 6 mars; portant à 10 le nombre total d’usines de la Société camerounaise de développement du coton (Sodecoton).

Selon le membre du gouvernement, l’usine de Gouna couvrira une superficie de près de 20 hectares et il y aura des logements, des commerces, des bureaux administratifs, des cabanes de transit, une station de pompage, etc. L’infrastructure aura une capacité de production de 45 000 tonnes par campagne. Cela porte la capacité de production totale de Sodecoton à près de 365 000 tonnes.

Cette usine créera de nouveaux emplois: 260 acteurs sociaux composés de jeunes et de femmes. Les travaux devraient s’achever en 2022.

L’Etat du Cameroun a débloqué 10,2 milliards de FCFA pour les besoins de la cause. La nouvelle usine de Gouna, qui doit être lancée prochainement, sera un maillon essentiel du processus structurel de transformation de Sodecoton. L’usine industrielle s’inscrit dans le cadre du plan de relance qui comprend un objectif de production de 400 000 tonnes de coton à l’horizon 2025. Cette projection sera bien supérieure à la capacité actuelle des usines d’égrenage de Sodecoton, qui sont d’environ 345 000 tonnes. Dit M. Mbairobe.

Pourtant, selon le membre du gouvernement, cette installation industrielle arrive à point nommé pour absorber une grande partie de la production excédentaire de coton, notamment dans les départements de Faro, Benoué et Mayo Rey.

Créée en 1988, Sodecoton a pour objectif de promouvoir la production cotonnière et, plus généralement, le développement de la zone cotonnière du Cameroun. Dotée d’un capital social de 1,5 milliard FCFA, elle est détenue par l’Etat (59%), Geocoton (30%) et la Cameroon Mobiliar Investment Company (11%).

Selon le rapport 2020 de la Commission Technique de Réhabilitation des Entreprises Publiques au Cameroun, une légère dégradation des performances des usines d’égrenage de cette société est observée. En effet, pour 319770 tonnes de coton égrené en 2019, le rendement moyen est de 41,59%, soit 132995 tonnes de fibres obtenues. Au cours de l’exercice 2018, ce rendement a été de 42,34% soit 107618 tonnes de fibre pour 254181 tonnes égrenées. La nouvelle usine de Gouna devrait booster ces performances.

Sylvain Andzongo



Source link

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]