En 5 ans, le Cameroun a quadruplé ses prêts (1013 milliards FCFA en 2020) sur le marché des titres publics

0
36

(Investir au Cameroun) – L’une des principales raisons invoquées pour justifier l’augmentation de 5,6% de la dette publique camerounaise au 31 décembre 2020 (10334 milliards FCFA) est le Fonds autonome d’amortissement (CAA), structure étatique chargée de la gestion et du suivi la dette publique du pays, cite « émission plus prononcée de titres publicsUne lecture plus fine des chiffres compilés par la CAA révèle en effet que l’État camerounais a pratiquement quadruplé l’encours de ses titres publics sur la période de cinq ans de 2015 à 2020.

Cette tendance à la hausse est particulièrement perceptible sur le marché des titres publics de la Beac, dont le Cameroun est le principal promoteur depuis son lancement en 2011. En effet, s’y étant concentré pour son émission de titres à court terme (échéance de 52 semaines) au plus ), depuis 2019, le pays préfère également y émettre des titres à long terme (d’une maturité de plus d’un an à 10 ans), au détriment du marché financier (BVMAC), dont les coûts de transaction sont jugés prohibitifs.

Dans le détail, les chiffres de la CAA révèlent qu’à la fin de 2020, l’encours des effets publics émis par le Cameroun a culminé à 1,013 milliard de FCFA. Cela équivaut à près de quatre fois l’encours de 265 milliards de FCFA enregistré en 2015. Ce chiffre était de 370 milliards de FCFA en 2016, contre 307 milliards de FCFA en 2017, et respectivement 440 et 706 milliards de FCFA en 2018 et 2019. pas indiquer les raisons de cet appel plus marqué de l’Etat camerounais sur le marché des titres publics.

Investissements

Mais on se souvient que pour l’année 2020, par exemple, le ministre des Finances, Louis Paul Motaze, a expliqué lors d’une rencontre avec les banquiers à Douala en février 2021 que « ressources provenant des émissions de BTA (titres à court terme) ont permis d’assurer une meilleure gestion de la trésorerie en apaisant les tensions liées à la baisse périodique des revenus. OTA ( titres à long terme) ont pour leur part contribué à la poursuite et à la réalisation de nombreux projets d’investissement, notamment les infrastructures routières pour 80 milliards de FCFA, les infrastructures sportives et connexes pour 70 milliards de FCFA, le plan de réponse Covid-19 pour 45 milliards de FCFA… ».Ceci, sans tenir compte des ressources mobilisées pour rembourser les emprunts antérieurs contractés sur le marché et arrivés à échéance.

Par ailleurs, plus généralement on peut observer que l’évolution de la courbe des prêts de l’Etat camerounais sur le marché des titres publics au cours des cinq dernières années correspond à l’arrivée d’un nouveau front d’insécurité dans le pays, qui nécessite encore la mobilisation mensuelle. .de ressources financières importantes. En effet, en plus de la guerre contre Boko Haram, qui a imposé des dépenses de sécurité au pays depuis 2013, le Cameroun a dû déployer des militaires dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis fin 2016 pour aider les tendances à l’indépendance qui ont émergé dans cette partie de le pays.

Outre cette pression des différents fronts sécuritaires sur la trésorerie, le pays a initié en 2015 de grands projets d’infrastructures en prélude à l’organisation de la CAN, qui débutera en janvier 2022. La pandémie de coronavirus sévit dans le pays depuis mars 2020, nécessitant la mobilisation de ressources financières importantes dans le cadre de la riposte. Face à l’insuffisance de ses ressources propres, l’État a dû recourir à des prêts à court, moyen et long terme.

Brice R. Mbodiam

Lisez aussi:

02-09-2021- En 10 ans, les six Etats de la CEMAC ont levé 3,323 milliards de FCFA auprès du marché monétaire, soit 6,3% du PIB

02/10/2021 – En 2020, l’Etat camerounais remboursera 382 milliards FCFA de dette sur le marché des titres publics



Source link

Partagez avec vos proches

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]




PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES: